Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

samedi 27 novembre 2021

RDC: Infiltrée, Louise "Denise" Nyakeru Tshilombo huée à Kisangani, ville martyre !

RDC: Infiltrée, Louise "Denise" Nyakeru Tshilombo huée à Kisangani, ville martyre !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Denise Nyakeru Rwandaise 4.jpg, nov. 2021

Infiltrée rwandaise Kagamiste, Louise "Denise Nyakeru Tshilombo huée à Kisangani, la ville martyre. En 2000, Des soldats rwandais et ougandais, deux armées d'agression-invasion s'étaient battues à Kisangani, troisième ville de la RDC causant de nombreux dégâts. Les yeux et oreilles du Führer Noir, Paul Kagamé au Congo, Louise "Denise" Nyakeru Tshilombo a fui Kisangani, qui donne le ton de la RDC.

Les fils et filles Kongo de Kisangani Boyoma Singa Mwambe ont huée Louise "Denise Nyakeru Tshilombo de face , à ciel ouvert. Infiltrée rwandaise, elle est les yeux et oreilles du Führer Noir Paul Kagamé, bourreau du peuple Kongo, pillard et receleur des ressources du Kongo, qui dort dans le lit de Tshilombo Tshintuntu Angwalima Fakwa. Impénitent, récidiviste, génocidaire, sanguinaire, Paul Kagame, Hitler africain n'a jamais demandé pardon pour ses crimes de génocide, crimes contre l'humanité, crimes de terrorisme, crimes de sang, crimes de guerre au Kongo. Les trois missions de Monsieur 15% catapulté sur le trône du Kongo sont: Blanchir l'occupation ougando-rwandaise, endormir le peuple Kongo et faciliter la balkanisation. Louise "Denise" Nyakeru Tshilombo est à Kisangani , ville martyre pour endormir le peuple Kongo. Kisangani vient de donner le ton à toute la République. 

Réveil-FM : Louise "Denise" Nyakeru huée à Kisangani, ville martyre de la RDC ! © Freddy Mulongo

La guerre des six jours est une succession d’affrontements meurtriers entre l'armée rwandaise et ougandaise à Kisangani du lundi 5 au 10 juin 2000 en RDC. Selon le groupe Justice et Libération, une association des droits de l'homme basée à Kisangani, les affrontements causèrent environ 1 000 morts et au moins 3 000 blessés dont la majorité dans la population civile, de personnes déplacées, de bâtiments détruits (des centaines)... D'ailleurs, "En route pour le Milliard", le documentaire qui révèle l'autre "guerre des six jours", celle au Congo. Le cinéaste Kongo Dieudo Hamadi  a sorti sort un film bouleversant.

Le 19 décembre 2005, l'Ouganda a été condamné par la Cour internationale de justice (CIJ) à "réparer le préjudice" causée au Congo "par la lutte armée et le pillage des ressources naturelles". Au-delà de la Guerre des six jours, l'Ouganda était condamné pour avoir depuis 1998 "occupé l'Ituri" et soutenu "activement" des milices et groupes armés chez son voisin. Vingt ans après, la RDC attend toujours le premier centime des 10 milliards de dollars de dommages et intérêts qu'elle aurait demandés.

C'est le Fakwa Tshilombo Tshintuntu compagnon de Louise "Denise" Nyakeru qui a bloqué le paiement de 10 milliards $ de l'Ouganda à la RDC. Refuser que l'Ouganda paye à la RDC ce que la Cour internationale de Justice de La Haye a décidé, c'est manifester le mépris à l'égard du peuple Kongo. 

Prof CIAKUDIA: GUERRE ENTRE LES FEMMES DU PRESIDENT FELIX TSHISEKEDI, OÙ VA LE CONGO? © congosynthese

Le Grand Patriarche Julien Ciakudia est le premier à avoir pris position publiquement contre le bannissement de notre compatriote Gisèle Mpela. La République démocratique du Congo est sous occupation ougando-rwandaise. Le rwanda a infiltré toutes les institutions de la République. Tshilombo Tshintuntu pantin-marionnette du Führer Noir Paul Kagame, a une aillée de taille: Louise Nyakeru à Londres avec un passé sulfureux, devenue Denise Nyakeru à Bruxelles au Nganda Ntamba, qui est la compagne-concubine de Tshilombo Tshintuntu Fakwa. 

Les endimanchés de l'hôtel Béatrice à Kinshasa, les fameux notables du Grand Kasaï, mangeurs à tous les râteliers et mangéristes impénitents qui ont décidé, sans consulter les chefs coutumiers, amener Louise "Denise" Nyakeru au Lac Munkamba en juin prochain, doivent réfléchir mille fois. A Kisangani, il y a eu des hués contre la compagne de Tshilombo, au Kasaï il y a risque que des crocodiles sortent du Lac Munkamba. On vous aura prévenu !

Les jours  du Fakwa Tshilombo Tshintuntu à sa présidence usurpée sont comptés. Kisangani a montré la voix à suivre contre l'occupation, l'usurpation et l'imposture.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 18 mai 2021

Négationnisme: Paul Kagamé nie le Rapport Mapping de l'ONU, pas des crimes en RDC!

Négationnisme: Paul Kagamé nie le Rapport Mapping de l'ONU, pas des crimes en RDC!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kagamé.jpg, mai 2021

Tshilombo est une calamité pour le Congo. Président nommé, Il est l'ambassadeur plénipotentiaire de l'occupation ougando-rwandaise au Congo. A Paris, Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, le négationniste patenté, vient de fouler aux pieds, le Rapport Mapping de l'ONU, il va trop loin en niant des crimes de la soldatesque rwandaise au Congo. 12 millions de Congolais portés disparus ?

freddy-mulongo-kagame

Les Congolais ne sont pas des frères ennemis des Rwandais. Un pays ne change pas d'adresse tous les quatre matins. Le Rwanda restera l'un des 9 voisins de la RDC. Les Congolais comme les Rwandais méritent l'humanité et respect. Tshilombo, le Checkuleur, ami-ami de Kagamé fait partie du problème, il ne peut pas être la solution. 

C'est inacceptable ! Dictateur chéri de l'occident, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo, Paul Kagamé a le culot, à Paris, de déclarer qu'il n' a jamais eu des crimes au Congo. La soldatesque rwandaise est en promenade de santé, depuis 1994 à nos jours, les 12 millions de Congolais morts, massacrés ne sont pas victimes de crimes de sang, crimes de guerre, crimes de génocide, crimes contre l'humanité ? Comment le Rwanda est-il devenu, premier producteur du Coltan, un minerai qui n'est pas dans son sous-sol?  Le Rapport Mapping que porte à bras le corps, le Dr; Denis Mukwege pour un Tribunal Pénal International pour la RDC en prend un coup. 

Paul Kagamé, bourreau de notre peuple nie ses crimes au Congo. Cela rejoint la rhétorique de son fameux compatriote Vincent Karega, négationniste, arrogant et méprisant est l'ambassadeur rwandais en sursis en RDC, qui s'immisce dans les affaires intérieures du Congo, injurie et méprise notre un peuple. VK a fait des  déclarations « méprisantes et négationnistes » vis-à-vis du massacre de plus d’un millier de congolais en 1998 par des militaires rwandais dans la localité de Kasika dans le Sud-Kivu. Au sujet du 22e anniversaire du massacre de Kasika, Vincent Karega avait réagi : “Incohérence flagrante entre image. Narratif simpliste pour des accusations graves. Accuser sans évidence s’appelle calomnie. Villages sans noms, 1100 morts avec deux noms. Circonstances de crimes et identité des criminels non dévoilée. Accusation ou propagande???”.  Ce tweet avait enflammé la toile avant que son auteur le puisse supprimer.

L’attitude révisionniste des autorités rwandaises, leur mépris sans pareil envers les victimes de leurs crimes, et les intimidations qu’ils distillent contre ceux d’entre nous qui osent défendre la vérité et réclamer la Justice, trouvent malheureusement un terreau fertile dans la quasi indifférence des plus hautes autorités congolaises corrompues et aplaventristes. Au lendemain de ses propos révisionnistes, le polémiste ambassadeur rwandais a été reçu par Tshilombo sans que la présidence usurpée proteste. En outre, les institutions de notre propre pays ne font toujours rien pour commémorer les victimes congolaises et pour que Justice soit rendue. Pourquoi la RDC ne soutient pas le Rapport Mapping ? 

Des criminels Rwandais qui ont commis des crimes au Congo: Laurent Nkundabatwaré, Jules Mutebusi, Bosco NtanganaRCD-Goma, CNDP, M23... Et Paul Kagamé a le toupet de déclarer qu'il soutient l'état de siège dans le Nord-Kivu et l'Ituri : « Nous saluons cette initiative prise par les autorités de la RDC et nous ferons ce qui est en notre pouvoir pour qu’elle soit fructueuse. Nous serons aussi aux côtés de la RDC pour toutes les initiatives mises en place pour renforcer la sécurité dans l’est de son territoire, frontalière de notre pays. Nous ne pouvons qu’appuyer tout ce qui, sur le plan sécuritaire mais aussi économique, concourt à stabiliser et à pacifier la sous-région d’Afrique des grands lacs. C’est une nécessité pour le développement de tout le monde ». 

La Faute à Tshilombo, voleur de destin de notre peuple. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 octobre 2017

Photos. Diane Rwigara le caillou dans la chaussure du despote Paul Kagamé !

Diane Rwigara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée !

Comme par un pur hasard notre site www.reveil-fm.com a été victime de piratage hier. Pour avoir osé titrer notre article: Rwanda: Diane Rwigara, la tutsie victime du régime autocrate de Paul Kagamé, l'Hitler Africain ! les hackers de Kigali ont privé les lecteurs et internautes l'article susmentionné durant plusieurs heures. Un pays ne change pas d'adresse tous les quatre matins. Le Rwanda est l'un de neuf pays voisins éternels de la République démocratique du Congo.

Diane Rigwara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé est menottée

Diane Rigwara, l'opposante tutsie de Paul Kagamé l'a bien compris. Elle veut au niveau interne:

-renoncer de monter les Tutsi contre les Hutu et Twa, les trois communautés qui doivent vivre ensemble de manière harmonieuse et dans la paix.

-Que les Rwandais soient libres de s'exprimer sans peur. La liberté d'expression est une denrée rare au Rwanda. D'ailleurs, dans le domaine de la liberté de la presse, le Rwanda arrive au 159e rang sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse (RSF, 2017). Les arrestations arbitraires et l`assassinat d`opposants sont courants. L`opposition officielle semble factice et `` d`apparence » à  cà´té de celle exilée et traquée. De nombreuses ONG déplorent les assassinats politiques et une situation `` inquiétante » des droits de l`Homme.

Du point de vue extérieur: Diane Rigwara, l'opposante tutsie souhaite un bon rapport du Rwanda avec ses voisins directs. Elle réfute les exactions de la soldatesque rwandaise en République démocratique du Congo, avec des viols, crimes et pillages. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu un Etat-Réceleur des ressources et minerais congolais. Le Rwanda n'a pas du coltan dans son sous-sol, il est pourtant le premier producteur du coltan. Paul Kagamé a même crée une bourse minière à  Kigali.

Elle veut une bonne intégration du Rwanda dans les Grands-Lacs car le pays de Mille Collines apparaît auprès des intellectuels africanistes, comme un pays problème qui fout le bordel !

Diane Rigwara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée

Le Rwanda est une dictature Hitlérienne, n'en déplaise à  la fameuse communauté internationale qui fait l'Autruche et regarde ailleurs. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu la prunelle des yeux de nombreux lobbyistes mafieux qui couvrent les méfiants du tyran de Kigali. Paul Kagamé crée, organise, attise des "Crises" pour mieux asseoir sa dictature. Il a une manie de culpabiliser le monde entier, le génocide des Tutsi est brandi à  tout va. Le régime de Kigali en a fait un juteux fonds de commerce. Parler du Rwanda et les dérives dictatoriales de son régime, c'est courir le risque d'être taxé de tous les noms d'oiseaux", déclare Julien Ciakudia, le patriarche de la résistance congolaise, panafricainiste patenté et amoureux des Grands-Lacs. Il est le premier dans la diaspora congolaise à  avoir pris la défense de Diana Rwigara. Pour un journaliste, parler du Rwanda, c'est s'accepter par intimidation voir son site disparaître durant des heures. Le site de Réveil FM International est témoin. Les arrestations et emprisonnements de Diane Rwigara, l'opposante tutsie, sa soeur et sa mère tutsies prouvent à  dessein que les mensonges de l'Etat-Tutsi prà´né par le tyran Paul Kagamé claquettent de partout ! Au pays des Mille Collines mono-ethnique tutsi, la vérité vient enfin d'éclater. Tous les tutsi ne sont pas logé à  la même enseigne, tous ne sont pas derrière Paul Kagamé, l'Hitler Africain et n'approuvent pas ses manières fortes et machiavéliques.

Au pouvoir de 1994 à  2000, le Pasteur Bizimungu, d'ethnie Hutu, est le premier chef d'Etat rwandais après le génocide de 1994. Son vice-président n'est autre que Paul Kagamé qui va éjecter son président de patin et marionnette. Bizimungu sera emprisonné, à  la prison de Kigali, où il devait purger une peine de réclusion de quinze ans. L'ancien président était incarcéré depuis 2004 pour association de malfaiteurs, de détournement de fonds publics et d'incitation à  la désobéissance civile. Le Pasteur Bizimungu a bénéficié d'une grà¢ce présidentielle à  la veille des cérémonies du 13e anniversaire du génocide. L'ancien président hutu est décédé dans un hà´pital de Californie aux Etats-Unis, de suite d'une maladie non révélée !

En 2015, Paul Kagamé a tripatouillé la Constitution, qui a été approuvée par référendum, qui lui permet de se maintenir au pouvoir jusqu`en 2034. Nous ne sommes qu'en 2017 !

Avec l'argent du pillage des ressources de la République démocratique du Congo, le Rwanda semble se reconstruire avec des immeubles neufs par ici par là . Etat-Receleur, Paul Kagamé croit que son pays se porte bien, à  cause des ressources pillées au Congo. La source peut tarir du jour au lendemain, avec le changement qui doit s'opérer au Congo, avec le départ d'Hippolye Kanambe Kazembere Mtwale, pro-consul de Paul Kagamé !

Certes il y a vingt trois ans, eu lieu le génocide des Tutsi, du 7 avril 1994 jusqu'en juillet 1994 au Rwanda ! Depuis ce génocide, Paul Kagamé et ses apparatchiks en ont introduit la terreur et ont fait un pays mono-ethnique. La dictature tyrannique de Paul Kagame manie avec dextérité le bà¢ton. Au Rwanda, le dictateur Paul Kagamé est le père de la nation rwandaise, le Rwanda n'existe que par Kagamé et pour Kagamé Il use du bà¢ton pour battre tous ceux qui refusent de lui obéir ! Grà¢ce à  la justice aux ordres, aux militaires et policiers caporalisés, des médias instrumentalisés...Par cynisme et pour tromper la communauté internationale, le dictateur Rwandais fait interdire l`indication des termes "Tutsi-Hutu" sur les cartes d`identité. D'abord, Paul Kagame feint d'ignorer les Twa-pygmés qui sont autant Rwandais que les autres. Paul Kagamé est clivant, il y a d'abord les Tutsi, les autres Rwandais viennent après. Par sa xénophobie et son comportement de monter les Tutsi contre les autres Rwandais, Paul Kagamé exaspère les divisions ethniques.

Lire la suite...

Partager sur : Partager