Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - salaire d Alias Kabila

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 8 août 2020

RDC : Avec un salaire de 680 000 dollars par mois Alias Kabila couillonne le peuple congolais. La loi "Momo" Modeste Mutinga, une loi d'impunité !

RDC : Avec un salaire de 680 000 dollars par mois Alias Kabila couillonne le peuple congolais. La loi "Momo" Modeste Mutinga, une loi d'impunité !
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Freddy Mulongo-Momo Modeste Mutinga.jpg, août 2020
Fourbe, roublard et grand requin, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi est un individu sans honneur et dignité. Que pense l'ancien gendarme de Mobutu, lorsqu'il se rase le matin y compris sa boule à zéro ? Lorsqu'on voit "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi tournoyer autour d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, on se dit que le Congo va mal. C'est l'individu qui doit tout à Alias Kabila. Et c'est "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi qui a fait passer une loi sur les anciens chefs d'état, qui octroi 680 000 dollars par mois à Alias Kabila, à quelques mois de la fin de son second mandat contesté.
Personne ne remet en cause le mirobolant salaire d'Alias Kabila. Remettre en cause ce salaire, c'est privé Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, faussaire, checkuleur, imposteur, usurpateur, traître et Collabo de ce même salaire. Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-ethniques, ethnotribalistes et Wewaïstes se tiennent par la barbichette.
Est-il normal dans un pays où le Congolais vit avec-1 dollar par jour, qu'un individu fut-il président gagne un salaire pareil ?
Nommé Rapporteur au Sénat par Alias Kabila, le fourbe de "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi y a été de 2007 à 2018. C'est pour remercier Alias Kabila d'avoir fait de lui quelqu'un, que le kojak lui a concocté une loi sur mesure.
C'est le même "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, nommé président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) par Alias Kabila, après le dialogue inter-Congolais de Sun-City, corrompu jusqu'à la moelle épinière, avait transformé l'institution d'appui à la démocratie, en étouffoir des libertés.
Après avoir contribué à la dictature d'Alias Kabila, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi tel une grenouille qui saute d'un nénuphar à un autre dans un marigot, le satanique chauve s'est rangé aux côtés d'Angwalima Tshilombo.
Mangeur à tous les râteliers, politicailleur, ventriote et profito-situationniste, celui qui vivait encore dans la parcelle familiale avec ses Mayi Ya Mabulu à Ngaba, est devenu un notable Kanangais, qui a vendu depuis longtemps son âme au diable.
Hier, Sénateur et Mammouth Josephiste, aujourd'hui conseiller d'Angwalima Tshilombo, "Momo" a tout compris. Il tourne tellement sa veste que ça craque de tous côtés. Pauvre type !

Lire la suite...

Partager sur : Partager