Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - soldats allemands

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 5 janvier 2021

RDC: Morts pour la patrie, nos soldats Fardc méritent honneurs et respects !

RDC: Morts pour la patrie, nos soldats Fardc méritent honneurs et respects !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Soldats congolais 1.jpg, janv. 2021


Les images qui circulent sur les réseaux sociaux sont insoutenables. Si la mort appartient intrinsèquement au métier du soldat, les honneurs funéraires militaires doivent répondre à une tradition démocratique. L'enterrement dans deux fosses communes des pilotes Fardc victimes de deux crash d'hélicoptères sont inacceptables. Pas de cercueils couverts de drapeau, jeté comme des animaux.

freddy-mulongo-soldats-congolais-1

Qu'avons-nous fait au bon Dieu  pour mériter des dirigeants pareils ? Tshilombo et sa bande des Mabumucrates festoient à Kinshasa. Champagnes et petits fours  à volonté pour des Mangercrates de l'union sacrée-sucrée-salée (Union SSS9, traverseurs de rue et anciens du FCC.  8 pilotes Congolais morts au front, à l'Est du Congo, victimes de deux crash d'hélicoptères, sont jeté en ballots emballés dans deux fosses communes, en présence d'autres militaires en tenue des Fardc ?  25 civils sont massacrés à Beni, sous un silence honteux et assourdissant, pas deuil national, drapeau de la RDC en berne dans toute la République, pas même de communiqué officiel. Le 2 janvier, jour anniversaire de l'assassinat du Colonel Mamadou Ndala, héros national, pas un mot ! Pour nos pilotes Fardc enterrés dans des sacs poubelles, c'est notre compatriote Berry Muekatone @Bmueka qui dans un tweet demande pardon aux familles ! Son pardon arrache des pleurs, larmes et cris de plusieurs congolais. La vie d'un vaut rien ni avec le régime d'Alias Kabila encore moins avec le régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation de Tshilombo, le fameux Muana Mboka ! Pourquoi le Congo n'arrive pas à honorer ses morts ? Voici comment Tshilombo fait enterrer nos militaires victimes de crash du  31 décembre 2020:

 

Réveil-FM: Tshilombo, c'est ça l'état de droit ? Nos pilotes d'hélicoptère crashé enterrés ainsi ? © Freddy Mulongo

 Berry MUEKATONE @Bmueka Quelle tristesse ! Quelle désolation ! Quelle damnation ! Défendre son pays et finir dans un trou comme des détritus ? J'ai honte et je demande pardon aux familles de ces militaires et aux nombreux martyrs congolais. Oh mon Dieu ! Qu'avons-nous fait pour mériter ça ?

Image

 Olival@RDC @OlivalDRC C'est la conséquence quand les autorités se comportent comme des singes.

 Charles Di Bembelezha @BembelezhaDi Moi je n’en reviens toujours pas, car la science est plutôt digne d’un film d’horreur. Honte à nous tous

 Mon Pays va Mal

 roger kazadi @rogerkaz65 Je suis en colere, trop de peine de voir ces images. Triste

 Le Patriote @RendMMichael 28 ans , licencié en sciences sociales, politiques et administratives. Mon souhait était de servir ma patrie au sein de l'armée @FARDC_ , après avoir vu ces images , pensé de la manière dont je serai également traité après ma mort , J en veux plus.

 Bulukutooth @Bulukutu Inqualifiable au-délà de l'horreur!!! Pour quelle raison les congolais doivent-il subir ces insultes et ces humiliations?

 Hm Munoki @MunokiHm Dans des sacs poubelles

 Serge Mukanza @SergeMukanza Gravissime et le comble dans tout ça même pas un communiqué officiel de nos soi disant officiels.

 Mon Pays va Mal  @OKMaurice1 Hommage aux soldats français. nous qui aimons seulement imiter les mauvaises choses, quand est ce que nous allons aussi imité les bonnes choses .mon pays va très mal

Image

 Jack Kibala @JackKibala Également je demande pardon à leurs familles. La honte m'envahit de partout.

 El Capitain @MamanMwana C'est vraiment une honte ... j'en reviens pas!

 Jeanluc @JeanlucGildman J'ai jusqu'ici du mal à me remettre les idées en place après avoir vu mes compatriotes qui ont choisi d'assurer la défense de mon pays être enterrés comme du gibier pourri. Pitié pour nous les congolais condamnés à l'humiliation perpétuelle.

Pour revenir à l'accident:  Le premier hélicoptère a connu une panne technique. Le deuxième est allé récupérer les rescapés du premier. Ils ont décollé aux environs de 19 heures et c’est sur le chemin de retour que les infortunés ont dû faire face aux orages, bref, au mauvais temps. C’était à 57 kilomètres avant d’atteindre Kisangani que ce deuxième crash est survenu. Nous sommes-nous battus contre le régime d'Alias Kabila pour vivre la même chose.

Le ki Muana Mboka de Tshilombo est d'être traître et collabo en narguant le peuple congolais ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 5 octobre 2020

Cohabitation cimetière militaire de Le Sourd-éoliennes, adieu le classement UNESCO!

Cohabitation cimetière militaire de Le Sourd et éoliennes, adieu le classement UNESCO!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Eoliennes-Cimetière.jpg, oct. 2020

Nous avons été au nécropole de Le Sourd-Lemé dans l'Aisne. Ce cimetière allemand où sont enterrés des français et d'autres nationalités a loupé l'occasion d'être classé par l'Unesco. Le nécropole cohabite avec des éoliennes.

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere

Des éoliennes près du cimetière 14-18 de Le Sourd-Lemé, dans l'Aisne. Dans cette nécropole, reposent depuis un siècle, 2 088 soldats de la Grande Guerre, dont 727 Allemands, parmi lesquels des officiers de la noblesse prussienne et le petit-fils du chancelier Bismarck, 1 333 Français, 25 Russes, 2 Italiens et 1 Roumain. La plupart des combattants sont morts dès le début de la guerre, lors de la bataille dite de Guise de fin août 1914. 

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere-4

"Ces éoliennes proches des nécropoles sont incompatibles avec la quiétude d’un lieu de recueillement et de mémoire. C’est un manque de respect envers les morts pour la France et pour tous les soldats des autres nationalités tombés sur ces champs de bataille. Il y va de l’honneur de notre pays et de la dignité que nous devons à nos morts au combat" !

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere-2

"C’est le premier cimetière franco-allemand et l’un des seuls de la Première Guerre mondiale. C’est un lieu unique qui forme un belvédère avec une vue dégagée qui rend compte du champ de bataille".

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere-8

Valérie Bernadeau, présidente de SOS Danger Éolien et Marco D'Alessandro, un Anti-Eolien !

 

Pourquoi les promoteurs éoliens louent-ils la terre au lieu de l’acheter ?

Achat du terrain: le prix d’achat d’un hectare dans l’Aisne est d’environ 7000 €. Il faut environ  0,33 hectare pour 1 aérogénérateur (= éolienne industrielle). Le coût total d’achat serait donc de 2333 € par éolienne industrielle.

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere-5

Location du terrain !

La location annuelle du terrain pour une éolienne industrielle est d’environ 6.000€ brut payés par le promoteur éolien au propriétaire terrien s’il exploite lui-même sa terre, ou 3000€ pour le propriétaire et 3000€ pour le fermier (ou GAEC, EARL …).

Avec une promesse de bail emphytéotique de 15 ans, irréversible, signée sous seing privé (= sans notaire, notaire qui pourrait renseigner le propriétaire sur le risque qu’il prend), le coût total de location pour le promoteur est de 90.000€ par éolienne industrielle (= 6.000 x 15), soit 38 fois plus cher que l’achat des 0,30 ha nécessaires (2333 €), alors pourquoi louer au lieu d’acheter ?

Parce qu’il faut penser à inclure dans le calcul du prix de revient de l’éolienne le coût de son démantèlement obligatoire à l’issue du bail de 15 ans (les éoliennes industrielles commencent à vieillir et surtout elles ne sont plus rentables, car le contrat qui oblige EDF à acheter leur électricité 2 à 2,5 fois le prix normal du kilowattheure sera caduc dans 15 ans).

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere-3

Coût total d’un aérogénérateur pour le promoteur éolien !

La construction d’une éolienne  de 3Mw revient à environ 4.200.000 €.

Le rapport annuel net d’une éolienne de ce type peut être estimé  à 480 000 € soit pour 15 ans : 7.200.000 € (15 x 480 000)

Le gain net est donc de 7 200 000 – 4 200 000 = 3 000 000 € par éolienne.

Le démantèlement d’une éolienne [1] de 180 m de haut et 3MWh coûte, à ce jour, environ 600.000 (en moyenne : 200.000 € par mégawattheure installé). 

Le démantèlement serait théoriquement à la charge du propriétaire de l’engin. Le bénéfice net pour le promoteur serait donc ramené à 2.400.000 € (3.000.000 – 600.000) par éolienne industrielle, s’il avait acheté le terrain du paysan.

Mais le promoteur loue le terrain (ce qui lui coûte pourtant 38 fois plus cher que de l’acheter). À l’issue du bail de 15 ans, l’éolienne n’est plus rentable, donc le promoteur peut, soit ne pas renouveler le bail et s’en aller, soit mettre en faillite sa filiale du parc éolien. La responsabilité du démantèlement de chaque éolienne revient donc à la charge du propriétaire du terrain où elle se trouve ! (spécificité du bail emphytéotique)

freddy-mulongo-eoliennes-cimetiere-6

Coût final  d’un aérogénérateur pour le propriétaire du terrain !

Pour une location au prix brut d’environ 6.000 €/an, compte tenu de la diminution des subventions ou des primes (les terrains loués passent dans le domaine industriel et ne sont plus des terres agricoles), et après déduction des charges payées par le propriétaire du terrain & éventuellement de son fermier (CFE, RSG, CSG et impôts), le gain est ramené au mieux à 4.500 € net par an, soit un bénéfice sur 15 ans pour le propriétaire exploitant de 67.500 € (=15 x 4.500) ou la moitié pour lui, l’autre pour le fermier.

Mais comme le promoteur et/ou sa filiale qui gère le parc risque fort de disparaître après 15 ans d’exploitation, le propriétaire du terrain est légalement l’unique responsable du démantèlement obligatoire de l’éolienne (600.000 €). Donc le propriétaire qui pensait faire un bénéfice net de 67.500 €, se retrouve en fait avec un passif de 532.500 € (= 67.500 – 600.000). Il ne lui reste plus qu’à vendre sa ferme … s’il trouve un acheteur, qui lui en donnera 0€ parce qu’il devra faire démanteler l’éolienne !

Conclusion :

Si le terrain est acheté par le promoteur :

  •       le promoteur gagne : 2.400.000 € par éolienne
  •       le propriétaire terrien gagne : 2330  € par éolienne

Si le terrain est loué :

  •       le promoteur gagne plus : 3.000.000 € par éolienne.
  •       le propriétaire terrien perd tout : – 532 500 € par éolienne.

Lire la suite...

Partager sur : Partager