Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

jeudi 16 janvier 2020

Londres: La campagne "Non au sommet de Commonwealth à  Kigali" est enclenchée !

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" pantin-marionnette-garçon de course de Paul Kagame, bourreau du peuple congolais

Des lobbyistes congolais et internationaux ont enclenchée la campagne "Non au sommet de Commonweath à  Kigali" en juin prochain. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu", garçon de Paul Kagame, Hitler Noir, est envoyé à  Londres pour défendre la non-délocalisation du sommet commonwealth du Rwanda !

L'agenda de la Grande Bretagne est chargé avec trois événements : le Brexit, la situation sécuritaire au Moyen-Orient et la crise dans la famille royale. Les deux délégations : rwandaise et congolaise sont déjà  à  Londres. L'objectif des Kagamistes du régime mono-ethnique de Paul Kagame, il faut montrer que le Rwanda-RDC est un seul pays à  deux États. Et que tout va bien entre le Rwanda, envahisseur-occupant-pillard-receleur et la RDC, pays envahi-occupé et victime d'un voisin va-t-en guerre.

Les pillages de ressources de la République démocratique du Congo par le Rwanda commencent à  rebiffer des lobbyistes anglo-saxons. Et Paul Kagame, Hitler Noir, boureau du peuple congolais, criminel-pillard-receleur des ressources de la RDC a trouvé un scénario digne d'un film de James Bond 007. Le dictateur Rwandais, Paul Kagame amène son garçon de course, pantin et marionnette, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" pour rassurer les acheteurs de minerais du sang du peuple congolais. Ils vont à  deux se tenant par la main pour prouver aux acheteurs que tout va bien entre le Rwanda, pays agresseur et la RDC, pays agresseur et victime. Tshilombo est le faire-valoir de Kagame.

Avec ses 12 millions de morts Congolais, Paul Kagame, Hitler Noir est dans des tourments, avec ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité en République démocratique du Congo.

La deuxième mission d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" auprès de Paul Kagame, Hitler Noir, à  Londres, est aussi pour convaincre les décideurs la non délocalisation du sommet de Commonwealth du Rwanda.

Les activistes Congolais et Occidentaux continuent à  braver le froid pour un lobbying contre le sommet de Commonwealth à  Kigali en juin prochain.

Au Rwanda, les préparatifs vont bon train pour l'accueil du sommet de Commonwealth, le CHOGM 2020. Des maisons sont détruites à  Kigali, sans dédommagements. Les pauvres, vendeurs ambulants et mendiants sont chassés du centre ville. Avec l'argent des minerais congolais pillés par Paul Kagame, le Rwanda a mobilisé 21 millions de dollars pour l'organisation. Plus de 10 000 délégués sont attendus.

Le CHOGAM rassemble 54 pays membres de l'organisation qui sont principalement des anciennes colonies britanniques. Par opportunisme, soutenu par des multinationaux anglo-saxons pillards de ressources de la RDC, le Rwanda n'a rejoint le Commonwealth qu'en novembre 2009.

Les lobbyistes Congolais et internationaux savent ce qu'ils leurs restent à  faire: démobiliser les 54 pays contre le sommet à  Kigali. Comment la reine Élisabeth II peut-elle faire le déplacement jusqu'à  Kigali, le Rwanda étant un pays criminel, pillard et receleur des ressources du Congo. Comment le Commonwealth peut-il parler des questions de sécurité alors que Paul Kagame, Hitler Noir insécurise les populations des pays de Grands Lacs. Comment le Rwanda qui n'a pas le coltan dans son sous-sol peut être le plus grand producteur du coltan en Afrique et être coté en bourse à  Londres. Un rapport d'experts présenté en 2015, au Conseil de sécurité de l'ONU dénonce les grandes quantités du coltan illégalement extraites du sol de la République démocratique du Congo, transportées en contrebande avec l'assentiment de milices armées locales. L'armée Rwandais aurait ainsi retiré 250 millions de dollars de 1998 à  2000 du trafic illégal du coltan. Et Paul Kagame, Hitler Noir a continué son sale besogne jusqu'aujourd'hui.

En massacrant des populations civiles congolaises, Paul Kagame contribue à  détruire l'environnement et le réchauffement climatique avec ses rébellions fabriquées au Congo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager