Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

dimanche 1 mars 2020

RDC: Affaire Delphin Kahimbi, "suicide" d'un général, ancien cruel tortionnaire de la DEMIAP !

RDC: Affaire Delphin Kahimbi, "suicide" d'un général, ancien cruel tortionnaire de la DEMIAP !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Delphin Kahimbi 1.jpg, mar. 2020

A Réveil FM International, nous avons la mauvaise habitude de ne pas pleurer ni s'apitoyer sur des imposteurs, usurpateurs, ripoux, criminels, bandits, collabos et traîtres à la nation congolaise.

Patron du service de renseignements militaires (DEMIAP), Delphin Kahimbi est mort dans la matinée du vendredi 28 février, par pendaison chez lui, d'après le témoignage audio de sa fille sur les réseaux sociaux. Ce gallonné de l'armée congolaise, général d'opérette, cruel, criminel et ripou n'avait même pas son certificat de l'école primaire. Il était devenu un expert des sales besognes en RDC.

Freddy Mulongo-Delphin Kahimbi.jpg, mar. 2020

La question qui taraude notre esprit: Comment Delphin Kahimbi, un zigouilleur-tortionnaire patenté, un habitué aux interrogatoires musclés pour faire cracher le morceau aux victimes innocents, s'est-il suicidé ?

Des témoins racontent que son corps à la morgue du centenaire est criblé de plusieurs balles. Delphin Kahimbi, Kalev Mutond et John Numbi sont les trois "dépositaires" des secrets d’Etat les mieux gardés du régime d'imposture et d'occupation d'Alias Kabila. Delphin Kahimbi vient de partir avec des secrets sur plusieurs groupes armés montés de toutes pièces à l'Est de la République démocratique du Congo pour semer la mort parmi les populations civiles: Maï Mai Kifuafua, Maï Maï Raia Mutomboki, Maï Maï Lafontaine et Maï Maï Nyatura.

Delphin Kahimbi devrait lire SAS ou regarder les films de 007 pour savoir qu'un agent pris est seul avec son comprimé de Cyanure sous la dent. Lui n'a pas été pris, sauf qu'une suspension des fonctions et un empêchement de voyager en Afrique du Sud, l'ont craqué. Un tortionnaire trouillard qui craque pour si peu, était-il un faible qui se cachait sous ses instruments à torturer ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 21 février 2020

Affaire Assassinat de Kizito Mihigo: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, a le toupet d'aboyer contre les Congolais voisins éternels !

Affaire Assassinat de Kizito Mihigo: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, a le toupet d'aboyer contre les Congolais voisins éternels !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Olivier Duhungire.jpg, fév. 2020

Olivier Nduhungirehe a l'habitude de terroriser les Rwandais sur les réseaux sociaux mais face à la fronde et aux répliques foudroyantes des Congolais, le Rantanplan de Paul Kagame se terre. Il va réflechir mille fois avant de revenir et menacer des Congolais. L'assassinat de Kizito Mihigo n'est plus une affaire rwando-rwandaise, elle est devenue africaine et mondiale. Dire aux internautes Congolais de se taire sur l'affaire, c'est avouer que l'assassinat du jeune Tutsi de 38 ans maquillé en suicide dans un poste de police est plus que louche.

Assassiné dans sa cellule au poste police de Ramena à Kigali, Kizito Mihigo sera enterré ce samedi. Le jeune Tutsi de 38 ans chanteur populaire tué était un rescapé du génocide comme Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'OIF et ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda, qui est muette comme une carpe.

Le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, Olivier Nduhungirehe est son chien de garde. Hutu de service, Olivier Nduhungirehe est un cynique et arrogant personnage. Sur son compte Twitter, il a le toupet d'interdire aux Congolais de ne pas parler de l'assassinat de Kizito Mihigo, ignorant qu'à partir du moment il y a mort d'homme, l'affaire concerne tout le monde. Kizito Mihigo était apôtre du pardon, de la réconciliation et du vivre ensemble entre les rwandais, son aura avait traversé des frontières. Il était Rwandais mais aussi citoyen du monde.




Les proches de la famille de Kizito MIHIGO confirment son arrestation à son domicile familial dans le district de Nyaruguru, province du Sud, le vendredi 14 février. Il a été depuis lors détenu par le tristement célèbre Rwanda Investigation Bureau (RIB) dans les mains duquel il vient de trouver la mort.

Dès vendredi 14 février, Rwanda Investigation Bureau (RIB) avait publié un communiqué officialisant cette arrestation tout en organisant une mise en scène pour faire croire qu’il aurait été arrêté en tentative de fuite vers le Burundi. Il a exhibé comme preuve une photo montrant Kizito Mihigo avec deux amis dont l’un détenait la Bible. Les agents de police déguisés en simples citoyens ont immédiatement pris contact avec les radios internationales pour faire accréditer cette thèse. Les accusations farfelues ont été alors immédiatement formulées contre lui: traverser la frontière illégalement avec pour but de se joindre aux "groupes terroristes" ayant pour intention de déstabiliser le Rwanda et de corruption.

Le pouvoir rend aveugle et corromps ! L'ancien réfugié a tout oublié. Olivier Nduhungirehe qui a la double nationalité Belgo-Rwandaise pour avoir vécu en Belgique d’abord comme réfugié politique avant d’obtenir sa deuxième nationalité, ne prend pas que l'émoi n'a pas de frontières. Considéré comme le principal guerrier 2.0 du FPR, c’est surtout au travers des réseaux sociaux qu’Olivier Nduhungirehe s’est fait connaître. Le chien de garde de Paul Kagamé publiait sous le pseudonyme Théoneste Rwemalika sur « DHR » ! Il est connu pour ses défenses du régime sanguinaire et criminel de Paul Kagamé y compris par des attaques personnelles.

Le fils de Jean Chrysostome Nduhungirehe qui fut ministre puis ambassadeur sous Habyarimana de 1973 à 1986, est un Hutu égaré qui aime les effluves de marmitons kagamistes. Pour s'approcher de la soupe et avoir sa part, Olivier Nduhungirehe a renié son père et il a même justifié l’assassinat de son petit frère Janvier Jean Cyriaque Nduhungirehe, qui fut froidement abattu devant le grillage de la propriété familiale à Kicukiro en avril 1994 par les combattants du FPR en arguant qu’il devait être abattu puisqu’il se trouvait sur une barrière (le portail d’entrée de chez les Nduhungirehe) où passait les éléments du FPR en chasse aux Interahamwe!

Les Congolais sont des voisins éternels des Rwandais, Angolais, Burundais, Centrafricains, Ougandais, Congo-Brazzavillois, Zambiens, Tanzaniens et Sud-Soudanais. Kizito Mihigo a été assassiné par le régime criminel de kigali. Il y a deuil au Rwanda. Sans invitation, les Congolais viennent et se solidarisent des rwandais endeuillés. Tout en pleurant ensemble, les Congolais sont déterminés à ce qu'il y ait des enquêtes indépendantes pour déterminer le vrai commanditaire de l'assassinat du jeune Tutsi de 38 ans, fauché à fleur de l'âge. Les Congolais vont contribuer par un travail de lobbying au boycott du sommet de Commonwealth en juin prochain à Kigali.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Francophonie: Kizito Mihigo, le chanteur rwandais engagé retrouvé mort dans sa cellule !

Francophonie: Kizito Mihigo, le chanteur rwandais engagé retrouvé mort dans sa cellule !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-kizito.jpg, fév. 2020

Louise Mushikiwabo, la Secrétaire Générale de l'Organisation Internationale de la francophonie (OIF) doit se réveiller, sortir de son silence alambiqué et dénoncer publiquement ce que son pays, le Rwanda cause comme dégâts dans l'espace francophone. Après des pressions alambiquées du gouvernement dictatorial rwandais, le journaliste Jacques Matand de la BBC Afrique a été licencié pour avoir interviewé Charles Onana, journaliste, politicologue et expert des pays des grands lacs pour son livre: "Rwanda, la vérité de l'opération Turquoise" !

Quatre jours après son arrestation, l'artiste rwandais a été retrouvé pendu dans sa cellule. Il se serait suicidé, selon un communiqué de la police nationale rwandaise.

freddy-mulongo-kizito-1.jpg, fév. 2020 Le chanteur rwandais âgé de 38 ans avait été arrêté jeudi 13 février dans le district de Nyaraguru, dans le sud du Rwanda. Il tentait de se rendre au Burundi, selon les autorités rwandaises.

Le Rwanda a trompé la Francophonie. Pour obtenir la direction de l'OIF pour Louise Mushikiwabo, le Rwanda avait fait sortir Kizito Mihigo suicidé comme "Armand Tungulu". En effet, le hanteur de gospel très populaire, Kizito Mihigo avait été condamné en 2015 à 10 ans de prison à Kigali, reconnu notamment coupable de conspiration contre Paul Kagame, Hitler Noir, dictateur rwandais et bourreau du peuple congolais avec ses 12 millions des morts congolais, pillages et recels des ressources de la République démocratique du Congo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager