Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

jeudi 5 septembre 2019

Suisse: Serge Schmidt, homme-orchestre du Festival de musique classique de Tannay !

Serge Schmidt a-t-il plusieurs vies dans la même existence ? Après une vie journaliste, il est le créateur du Festival Variations Musicales à  Tannay. Cela fait dix que ce festival de musique classique de Tannay existe. Nous y étions le 16 aoà»t dernier. Serge Schmidt est président du Festival Variations musicales et syndic de la ville de Tannay. Le chà¢teau de Tannay, racheté par la commune, est l`un des joyaux du village. En plus d`abriter l`administration communale, la bà¢tisse dispose de cinq appartements loués à  des particuliers, dont celui de Serge Schmidt et son épouse.

A ne pas confondre avec Tannay, un petit village français du département de la Nièvre dans la région de Bourgogne-Franche-Comté, Tannay dont nous parlons est en Suisse, à  proximité de Genève dans le canton de Vaud, situé dans le district de Nyon.

D`argent au chêne de sinople fruité d`or, mouvant d`un mont à  trois coupeaux de sable, au chef d`azur chargé de trois fasces ondées d`argent. Ces armoiries ont été adoptées par la commune en 1919. Selon certains étymologistes, le nom du village serait dérivé d`une racine celtique signifiant chêne (d`où le mot tan = écorce de chêne). Avec le suffixe ``ay», Tannay désignerait donc un endroit planté de chênes. D`où le meuble principal. Le chef représente le Léman, qui borde en partie le territoire communal.

Avec ses 1500 habitants, la commune de Tannay a rejoint la liste des hauts lieux du classique romands pendant la belle saison. Fondé en 2011, le festival s`est tranquillement développé dans son coin de verdure: le parc du chà¢teau, cette esplanade aux arbres centenaires et à  la vue imprenable sur le lac, situé à  quelques minutes de Coppet, qui a inspiré l`idée même du festival. ``J`allais souvent à  La Roque d`Anthéron écouter des concerts de piano dans un cadre magnifique, raconte son directeur, Serge Schmidt. J`ai réalisé qu`on avait la chance, à  Tannay, de disposer d`un lieu tout aussi extraordinaire, alors pourquoi ne pas l`investir.».

L`endroit est idyllique, mais l`agenda estival bien rempli et la concurrence rude. Alors dès le départ, les Variations musicales choisissent de miser sur une programmation prestigieuse. Au fil des éditions, la manifestation investit donc pour convier des pointures internationales et Suisses...``Notre taille modeste nous permet d`accueillir les musiciens comme des amis et ils ont l`impression d`être chez eux, note Serge Schmidt. Grà¢ce au bouche à  oreille, ils ont été de plus en plus nombreux à  répondre présent.»

Dès le départ, l`affaire tourne avec une simple équipe de bénévoles. Une structure qui colle à  l`ADN intimiste et familial du festival - pour les enfants jusqu`à  16 ans, le billet est gratuit, et à  moitié prix pour les 16-25 ans. Mais qui connaît aujourd`hui ses limites, alors que la fréquentation grimpe et que la tente blanche peine à  contenir tout ce petit monde.

Adélaïde Ferrière une virtuose exceptionnelle

Le 16 aoà»t 2019, au Festival Variations Musicales de Tannay, Adélaïde Ferrière a tenu le public en haleine pendant ses solos, des rythmes purs, qui se sont démultiplier... Inutile d`être fin connaisseur pour reconnaître en Adélaïde Ferrière une virtuose exceptionnelle. Les amateurs de musique, venus en nombre, ont réservé une ovation à  la jeune percussionniste pour sa remarquable interprétation. Cette dernière a transporté le public avec une dextérité époustouflante et une maîtrise absolue de l`instrument. Chaque morceau joué est un enchantement. La qualité de la prestation de cette musicienne hors pair.

Née dans une famille de musiciens, la jeune percussionniste débute l`apprentissage du piano et de la percussion au Conservatoire de Dijon avant d`intégrer à  l`à¢ge de 15 ans la classe du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle y obtient son Master avec les félicitations du jury en 2017. Elle étudie également en 2016 au Royal College of Music de Londres.

La musicienne est lauréate de plusieurs concours internationaux en France (Paris & Lille), Pays-Bas (Tromp International Percussion Competition) et Autriche (Vienne et Salzbourg). En 2015, elle emporte le Prix du Public du Festival Musical d`Automne des Jeunes Interprètes, puis devient lauréate de la Fondation Safran pour la Musique et de l`Adami en 2017. Elle est sacrée Révélation Soliste Instrumental de l`année 2017, lors de la 24ème édition des Victoires de la Musique Classique, et devient la première percussionniste à  avoir été nommée à  l`occasion de cette cérémonie.

L`étourdissante percussionniste sait manier les baguettes avec une impressionnante agilité, elle fait sonner son marimba avec une épatante expressivité. La jeunesse de l`interprète, la vivacité avec laquelle elle évolue autour de son instrument, sa grà¢ce même, en font aussi un spectacle pour les yeux. Adélaïde Ferrière donne un témoignage éblouissant de sa maîtrise technique, pour Marimbale: premier mouvement, interprété avec deux baguettes, révèle les possibilités virtuoses de l`instrument, tandis que le second nous laisse entrevoir un climat plus serein avec des accords joués par la soliste.

En 2018, elle rejoint le Trio KDM aux cà´tés du percussionniste Gilles Durot, l`accordéoniste Anthony Millet et entre également en résidence à  la Fondation Singer-Polignac avec le Trio Xenakis, composé des percussionnistes Emmanuel Jacquet et Rodolphe Thery.

Lire la suite...

Partager sur : Partager