Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 7 décembre 2015

Togo: LCF-La Chaîne du Futur, télévision d'un ex-apparatchik en disgrà¢ce !

LCF-La Chaîne du Futur, télévision d'un ex-apparatchik en disgrà¢ce ! Photo Réveil FM international

En 2005, A la foire de Lomé, LCF a été le premier média qui a proclamé la victoire de Faure Gnassingbé avant la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et tous les autres médias togolais. Le peuple togolais n'est pas amnésique ! Le pluralisme médiatique dans un pays ne résume pas dans la foultitude des médias mais aussi et surtout dans la pluralité d'opinion. La République démocratique fait des émules sur le continent. En effet, en RDC, des apparatchiks du régime d'alias Joseph Kabila ont des journaux, des stations de radios et chaînes de télévisions. Mieux l'autocrate Modeste Mutinga Mutuishayi s'est révélé être un étouffeur des libertés alors qu'il était président de la Haute Autorité des Médias (HAM) une soi-disante organe de régulation transformée en instance prédatrice de Libertés. Sans gène, Modeste Mutinga Mutuishayi, président de la HAM s'est octroyé Radio 7 et Télé 7 sans que cela n'émeuve sa conscience, d'être juge et partie. A Lomé, LCF appartient à  un Eyademiste de la première heure. Apparatchik depuis Eyadema père, Pascal Bodjona ancien ministre de l`administration territoriale et porte parole du gouvernement est un fidèle de Faure Gnassigné.

Pascal Bodjona, apparatchick en disgrà¢ce et propriétaire de LCF à  Lomé

Vingt ans au service du régime togolais et le plus `` Puissant » des ministres de Faure Gnassingbé. Il est le ministre d'État pour l'Administration territoriale, la décentralisation et les collectivités locales ainsi que porte-parole du gouvernement du Togo du 13 décembre 2007 au 11 juillet 2012. Le 1er septembre 2012, il est arrêté par la police du Togo à  la suite de la plainte déposée le 30 aoà»t par Abbas Youssef dans l'affaire d'escroquerie dont ce dernier est victime.

Il arrive souvent que des journalistes, animateurs et administratifs qui travaillent dans un média appartenant à  un apparatchik qu'ils se considèrent aussi comme des barons du régime. Thuriféraires, ils affichent un mépris à  l'égard d'autres confrères. Ils se croient arriver et sont trop suffisants. Une fois que leur apparatchik-protecteur chute, ils redeviennent des journalistes normaux et comprennent très vite qu'être journaliste, c'est d'abord être proche de ses concitoyens et transmettre leurs aspirations, inquiétudes, rêves ...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 3 décembre 2015

Togo: Dzimas Dzikodo, l'enfant terrible de la presse togolaise !

Dzimas Dzikodo, patron de presse de Forum de la Semaine. Photo Réveil FM International

Dzimas Dzikodo n'est pas un journaliste moutonnier et suiviste. Il trace son chemin dans le sillon de la presse togolaise. Très connu, reconnu et respecté dans la profession, Dzimas Dzikodo est patron de presse du Forum de la Semaine . Il est l'un des journalistes incontournables de la presse togolais. Dzimas Dzikodo est constant dans ses convictions. Comme il le clame lui-même, je n'aime pas l'injustice. Lorsque dans le Hall de l'hà´tel Sarakawa, ex-Mercure, devant un parterre des journalistes francophones Dzimas Dzikodo crie mon nom: Freddy Mulongo Mukena, c'est tout le monde qui se tourne. Et le Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou et ses gardes ne sont pas très très loin. S'il a failli perdre sa vie sous Eyadèma père, Dzimas Dzikodo est parmi les quelques journalistes qui accompagnent le président Faure Eyadema dans ses déplacements officiels. Au Togo, Faure Eyadema n'emprisonne jamais ses journalistes. La presse n'est pas clémente avec le président togolais. Dzimas Dzikodo est un journaliste togolais qui aime foncièrement son pays le Togo. S'il critique des situations abracadabrantesques, cela ne fait pas de lui un anti-patrie, bien au contraire !

Hà´tel Sarakawa, Dzimas Dzikodo avec le Mijiste Gilbert Bawara, un bras droit du président Faure Gnassingbé. Photo Réveil FM International

Hà´tel Sarakawa, Dzimas Dzikodo avec Mey Gnassingbé, Chargé de Mission à  la Présidence de la République togolaise. Photo Réveil FM International

Atchrimi K. Richard, chargé commercial de Forum de la Semaine. Photo Réveil FM international

Forum de la Semaine, l'un des journaux les plus lus au Togo. Photo Réveil FM International

Dzimas Dzikodo m'a invité chez lui à  sa résidence, il m'a présenté à  ses filles. Lui qui ne prend pas une goutte d'alcool a ouvert une bouteille de champagne pour m'accueillir...Et il m'a offert des vieilles photos. En effet, il y a 9 ans, le gouvernement américain avait invité 13 journalistes africains francophones- Tchad, Cameroun, Cà´te d'Ivoire, Sénégal, Guinée Equatoriale, République démocratique du Congo, Togo, Congo Brazzaville, Niger, Rwanda, République Centrafricaine, Mali et France pour un séjour d'un mois pour un programme sur le leadership. Les américains avaient invité chacun d'entre nous puisqu'ils étaient que chacun était leader médiatique dans son pays. Nous avions été à  Washington DC, La Tampa en Floride, Saint Peterbourg, San Antonio et Austin dans le Texas, Denver, Seattle...C'était en février 2006 , quelques mois avant les élections Louis Michel où alias Joseph Kabila a été proclamé Président de la République démocratique du Congo alors fraudes et tricheries avaient émaillées les fameuses élections prétendument "Libres, démocratiques et transparentes". Alors que Modeste Mutinga Mutuishayi, président de la fameuse Haute Autorité des Médias avait muselé les journalistes, bà¢illonnés les médias et acteurs politiques, nous lui avons tenu tête. Le fourbe, roublard, grand requin Modeste Mutinga Mutuishayi acheté par alias Joseph Kabila ira jusqu'a privé les 65 millions de congolais d'un débat démocratique inscrit dans la Constitution. Après les élections 2006, le pauvre corrompu a été récompensé et nommé comme "Rapporteur au Sénat". Les dégà¢ts sont énormes pour la RDC. Aux Etats-Unis, lors de la formation, on nous avait dit battez-vous pour vos valeurs et convictions. Si vous êtes là , c'est parce que vous l'avez bien mérité ce n'est pas une faveur. Continuez à  être vous mêmes ! Au retour dans vos pays respectifs, vous serez combattus, tenez bon !

Seattle, 17 février 2006, Pascal Brou de la Cà´te d'Ivoire, Freddy Mulongo de la République démocratique du Congo , le chef indien et Dzimas Dzikodo du Togo

Dimas Dzikodo et Freddy Mulongo au Département d'Etat

Dimas Dzikodo, Freddy Mulongo et Fatou du Sénégal au Département d'Etat

La Tampa en Floride, Freddy Mulongo, Dzimas Dzikodo, les deux occupants de la Limousine mis à  la disposition par le gouvernement américain

Le diplà´me qui a couronné notre formation aux Etats-Unis

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 2 décembre 2015

Togo: Radio Kanal FM 93.5 Mhz, des radioteurs engagés dans la corporation !

Kanal FM 93. 5 Mhz à  Lomé. Photo Réveil FM International

Située sur l' avenue Kleber Dadjo, Immeuble de Campos, à  Hanoukopé à  Lomé, la Radio Kanal FM a pour slogan " La nouvelle génération de la FM". Il est impressionnant le nombre des journalistes de Radio Kanal FM à  Lomé qui sont engagés dans la corporation. La majorité milite dans les organisations professionnelles togolaises. Ils sont accueillants, la salle de rédaction est active. Nous sommes arrivés pif lors de l'émission phare de la radio: le club de la presse qui passe en direct de 11h à  12h. La concentration de personnalités fortes fait la force de Kanal FM.

Simone Dakiche est journaliste et présidente de l'OTIFEM. Photo Réveil FM International

L'Observatoire Togolais pour l'image des Femmes dans les Médias (OTIFEM) se bat contre les images sexistes qui dévalorisent la femme. Elle initie des rencontres avec des artistes, producteurs, concepteurs, réalisateurs, promoteurs de chaînes de télévisions et la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication pour promouvoir une image positive de la gent féminine dans les médias togolais.

Patricia A. H. Adjisseku est journaliste et Secrétaire Général de l'union des journalistes indépendants du Togo. Photo Réveil FM international

L`Union des journalistes indépendants du Togo a le souci d`aider les journalistes dans leur profession, elle publie annuellement un agenda de la presse.

Alphonse Ken Logo, journaliste, il est le Secrétaire général du SYNJIT. Photo Réveil FM International

Le SYNJIT est le syndicat qui défend les droits des Journalistes employés dans le privé au Togo. Depuis cinq ans le syndicat se bat pour doter la corporation d'une convention collective qui régisse les contrats de travail entre les patrons et les employés. En 2012, le Haut commissariat des nations unies aux droits de l`homme a primé Alphonse Ken Logo pour avoir participé à  l`éclosion des droits de l`homme en participant à  un concours à  l`occasion de la journée mondiale de la Déclaration Universelle des Droits de l`Homme.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 26 novembre 2015

Hà´tel Sarakawa à  Lomé: Komi Sélom Klassou, honneurs militaires pour le Premier ministre togolais !

Lomé, jeudi 26 novembre, Komi Sélom Klassou, le Premier ministre togolais. Photo Réveil FM International

C'est le Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou qui a inauguré les 44èmes Assises de l'Union de la Presse Francophone (UPF) à  l'hà´tel Sarakawa à  Lomé au Togo. Situé sur le golfe du bénin en Afrique de l'Ouest, le Togo couvre une superficie de 56.600 km2. Ouvert au sud sur l'océan Atlantique, le pays s'étire, tel une nef, entre la République du bénin à  l'Est et le Ghana à  l'Ouest à  travers une variété de paysages jusqu'à  la frontière du Burkina Faso au Nord. Le rendez-vous mondial des journalistes francophones, cette édition 2015 porte spécialement le sceau de la gente féminine:" La place des femmes dans les médias francophones".

Lomé, jeudi 26 novembre, Komi Sélom Klassou, le Premier ministre togolais. Photo Réveil FM International

39 pays francophones réfléchissent sur les conditions de travail des femmes dans les médias de l'espace francophone au niveau mondial.

Des gendarmes togolais pour les honneurs militaires à  Komi Sélom Klassou, Premier ministre du Togo. Photo Réveil FM International

Des gendarmes togolais pour les honneurs militaires à  Komi Sélom Klassou, Premier ministre du Togo. Photo Réveil FM International

Des gendarmes togolais pour les honneurs militaires à  Komi Sélom Klassou, Premier ministre du Togo. Photo Réveil FM International

Des gendarmes togolais pour les honneurs militaires à  Komi Sélom Klassou, Premier ministre du Togo. Photo Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager