Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - traîtres

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 8 juillet 2022

Bena Mpuka: LA FATWA ANTI-CONCERTS EST PROLONGÉE JUSQU'EN L'AN 3085 !

Bena Mpuka:  LA FATWA ANTI-CONCERTS EST PROLONGÉE JUSQU'EN L'AN 3085 !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1657277582546.jpg, juil. 2022

Concert annulé à la Cigale à Paris des jeunes chansonniers Tshilomboïsés du MPR !

On ne pari pas sur Paris. La Fatwa ANTI-CONCERTS est un trophée de tous les KONGO de la Diaspora patriotique. Chacun y contribue à sa manière. La mobilisation est générale et mondiale dans la communauté.

Depuis l'acceptation par le Home Office de la requête de Bakolo KONGO en 2008, à aujourd'hui, la FAKWA ANTI-CONCERTS est devenue mondiale. Aucune diaspora dans le monde n'a réussi à imposer ce que la Diaspora patriotique KONGO a fait.

Ceux qui ont pensé s'accaparer du combat de tout un peuple et monnayer la lutte auprès de Madame Tshombé à l'ambassade du KONGO à Paris sont confondus. Ils n'ont pas le monopole du combat. 

Personne ne peut à lui seul décider de sa levée. Une Fatwa ne se lève pas par claquement des doigts. 

Pour la reprise des concerts dans les salles mythiques de l'Europe : Olympia, Zénith, Paris-Bercy...

Il faut:

1. La libération totale du KONGO, qui peut intervenir du jour au lendemain, de ses agresseurs, envahisseurs et occupants.

2. Mise hors d'état de nuire de tous les traîtres, Collabos et Infiltrés.

3. Organiser une grande assemblée générale de toute la diaspora patriotique KONGO en zoom et présentiel. Il faut la majorité absolue. Si un seul KONGO met un véto pas de reprise de concerts.

4. Les chansonniers Collabos doivent suivre des formations de civisme et patriotisme. Aucun média ne jouera plus leurs œuvres. Ils devront se racheter par des travaux publics d'intérêt général. A défaut, ils se recyclent et changent de métier. Nous n'accepterons plus des leaders d'opinion soient des inconscients et insouciants sur le présent et devenir du KONGO, la mère patrie. 

Aussi longtemps que Mama KONGO continuera à souffrir, les politicailleurs véreux, corrompus et leurs accompagnateurs n'auront pas la paix.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba mène MAMA KONGO de MVULUZI KIMBANGU DIANTUNGUNUA dans un chaos avec sa Haute Trahison. 

Même si le régime d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de notre destin, Traître, Collabo et Maréchal Pétain tombe demain, il faudra s'occuper de sa bande des FAKWA, FRAPPEURS, CHECKULEURS et BALLADOS...NETTOYER LE PAYS DE TOUS LES CRIMINELS PETITS ET GRANDS.

La FATWA ANTI-CONCERTS NE SERA PAS LEVÉE TOUT DE SUITE. 

La FATWA ANTI-CONCERTS EST PROLONGÉE JUSQU'EN L'AN 3085 !

Freddy Mulongo Mukena 

Réveil FM INTERNATIONAL 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 20 janvier 2022

BENA MPUKA : LE KONGO OCCUPÉ, AGRESSÉ ET ENVAHI, JOURNALISTES ET CHRONIQUEURS COLLABOS ET TRAÎTRES, AGENTS D'OCCUPATION AURONT UNE FATWA COMME LES MUSICIENS !

BENA MPUKA : LE KONGO OCCUPÉ, AGRESSÉ ET ENVAHI, JOURNALISTES ET CHRONIQUEURS COLLABOS, TRAÎTRES, AGENTS D'OCCUPATION AURONT UNE FATWA COMME DES MUSICIENS ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1642698267884.jpg, janv. 2022

Le Kongo est sous occupation. Il est agressé et envahi par des occupants ennemis : Ouganda, Rwanda et Burundi.

Des journalistes et chroniqueurs fourbes usent de l'expression, "église au milieu du village" pour cajoler, patauger et s'embourber dans leur collaborationnisme.

Et ils justifient une fausse neutralité ignorant que Mama Kongo doit être défendue. Si tu n'as pas eu le courage de défendre le Kongo, tu es inutile pour lui. Pourquoi voudrais-tu que le Kongo t'honore ?

Les journalistes et chroniqueurs "Caméléons" n'ont aucune mérite pour la nouvelle société Kongo. Ils doivent changer de métier. Ceux qui pour leurs intérêts égoïstes ont applaudi, encencé des occupants, ils répondront de leur traîtrise. La Libération pardon n'existe pas. 

Mama Kongo occupé, agressé et envahi mérite le patriotisme de tous ses fils et filles Kongo. 

Expression FOURBE :" Être Journaliste ou Chroniqueur, c'est être l'Église au milieu du village"!

Cette expression est fausse. Les églises au Kongo ne sont pas toutes construites au milieu  du village. Il y en a qui sont au début voire à la fin du village.

Les journalistes thuriféraires et les chroniqueurs Quados usent et abusent de cette fausse expression pour endormir le peuple Kongo.

Qui est ce journaliste Français qui a fait l'interview du Führer Adolphe Hitler pendant l'occupation allemande de la France ?

Le Kongo est sous occupation ougando-burundo-rwandaise. Paul Kagame, Hitler Noir a commis sur notre sol, des crimes de génocide, crimes contre l'humanité, crimes de terrorisme, crimes de guerre, crimes de sang...

18 millions de peuple Kongo ont été massacrés, tués, zigouillés par la soldatesque des occupants ennemis.

Et des journalistes et chroniqueurs Kongo vont à Kigali font des interviews du bourreau du peuple Kongo. Certains s'amusent à inviter Vincent Karega, le criminel ambassadeur rwandais, chassé de l'Afrique du Sud, sur leurs plateaux. Lui a droit de s'exprimer. Les fils et filles Kongo Kongo qui manifestent contre sa présence sur notre sol sont embastillés, tabassés et arrêtés par la police de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Bourreau de notre peuple , pillard des richesses Kongo et receleur des ressources Kongo, Paul Kagame est venu à Kinshasa, officiellement à deux reprises, sans aucune réaction des journalistes et chroniqueurs. En solidarité avec notre peuple, la venue de Paul Kagame devrait signifier : Ecran noir de toutes les chaînes de télévision, radios silence, et journaux avec bandeau noir.

La complaisance des journalistes mangéristes et mangecrates et chroniqueurs mangeurs à tous les râteliers n'est plus à démontrer. Ils sont des accompagnateurs de l'occupation invasion et agression du Kongo.

A la Libération, aucun média failli n'émettra plus au Kongo Dia Ntotila. Ceux qui ont trahi le Kongo de TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA n'auront qu'à s'en prendre à eux-mêmes.

Le compteur sera remis à zéro pour tous les journaux, médias, sites internet au Kongo. Les traîtres et collabos seront traités comme tels et répondront de leurs actes de traîtrise.

Lire la suite...

Partager sur : Partager