Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - usurpateur

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 12 avril 2021

RDC: Eve Bazaïba, Tshilombo est-il imposteur? Usurpateur? ou Président nommé ?

RDC: Eve Bazaïba, Tshilombo est-il imposteur? Usurpateur? ou Président ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Eve Bazaïba.jpg, avr. 2021

Pitié pour Eve Bazaïba, une politicailleure ventriote comme d'autres ! Nommée vice-ministre de l'environnement par Tshilombo, grand voleur de destin du peuple congolais, comment va-t-il appeler Tshintuntu l'Imposteur ? Usurpateur ? Où Président ? Eve Bazaïba est traîtresse et collabo. Elle ne s'est jamais battue pour le peuple congolais. Elle est à la mangeoire tshilombienne pour le poste.

freddy-mulongo-eve-bazaiba

Retournée comme une crêpe, Eve Bazaïba s'est vendue à Tshilombo pour un poste. Elle s'est compromise et fait acheter pour des miettes. Quelle honte ! Eve Bazaïba peut-elle encore prétendre qu'elle se bat pour des valeurs et convictions ? Est-elle encore du côté du peuple congolais ? En allant à la mangeoire Tshilombienne, au chaudron de la Marmite de Koka Mbala, Eve Bazaïba s'est aliénée une bonne partie de la population congolaise. Demain, si elle reçoit des tomates et œufs pourris de la part des Congolais, elle s'en prendra qu'à elle même. Elle a trahi, qu'elle assume sa traîtrise.  La liste du gouvernement est passé par Kigali avant de revenir à Kinshsasa. 

La République démocratique du Congo n'a pas un problème politique. La RDC est sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. Etre ministre dans un gouvernement sous occupation, c'est cautionner  l'occupation. 

Réputée pour son franc-parler, Eve Bazaïba en acceptant le cadeau empoisonné de Tshilombo, vient de louper la chance de diriger un jour la RDC en tant que femme.

Présente hier lundi 13 juillet 2020 à la marche de protestation à l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Ceni, Eve Bazaïba avait profité de l’occasion pour faire le point sur les enjeux de l’heure en RDC. Elle s’était particulièrement attaqué aux initiateurs du mariage FCC-CACH. “Les Kinois sont engagés et déterminés à s’exprimer contre le déclin de la RDC, fruit d’un deal incestueux FCC – CACH. Le dollar s’échange à 2000 FC. La gouvernance est défaillante : corruption, détournements, insécurité partout, huit pays voisins envahissent le pays ”.

Le MLC a toujours été un parti des traîtres. Le gouvernement Sama Lukombe, 57 jours après sa nomination comme Premier ministre est fantoche et Titanic.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Un attelage dépareillé qui tient du bric-à-brac sulfureux, c'est un capharnaüm rempli des estropiés, un rapiéçage fait de lambeaux. C'est l'asymptote vers la marmelade, l'invraisemblable haridelle "tafuna" en tête de gondole tirant le harnais. Un recyclage des déchets toxiques.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Lingala : Gouvernement ya kizobazoba, ya ba diabulu, sangana sangana ya batu ya buka buka, bibamba bamba, ezali ya koniefuka. Punda wabudiadia tafuna azomena singa. Biloko wana ya kupola...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 22 mars 2021

RDC: Trouillomètre à zéro, faux démocrate Tshilombo refuse les élections en 2023!

RDC: Trouillomètre à zéro, faux démocrate Tshilombo refuse les élections en 2023

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tshilombo Faussaire.jpg, mar. 2021

Tshilombo est un imposteur-usurpateur ! Bénéficiaire d'une nomination électorale avec ses 15%, Angwalima Tshilombo Tshntuntu Tshifeuba a la trouillomètre à zéro. Prédateur et ambassadeur de l'occupation, Tshilombo refuse que la RDC ait des élections en 2023. Il veut le recensement. Qu'il veuille ou non, son quinquennat usurpé doit s'arrêter en 2023.

fb-img-1615388665946

Incapacitaire, Tshilombo est le plus nullard de chef d'Etat qu'a connu la République démocratique du Congo. Avec ses 15%, après avoir enfariné le peuple congolais avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale, Tshilombo tâtonne. Il n'a aucune vision ni programme. Pour un individu qui a passé sa vie dans des Nganda à Bruxelles avoir un programme est une mission impossible. La peur des élections en 2023 provient de son bilan abracadabrantesque, zéro pointé partout: .Gabegie financière, détournement des deniers publics, enrichissement illicite, projets de 100 jours, nominations tribales, crimes et tueries à l'Est, meurtre de l’ambassadeur Italien, gratuite de la scolarité...

Un putschiste et corrompu, qui a commis un hold-up électoral  en 2018, dans un odieux deal contre le peuple congolais. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, faussaire et checkuleur, imposteur et usurpateur, traître et collabo, qui a confisqué le "pouvoir" par usurpation et refuse d'organiser les élections en 2023 ! De quoi Moto Na Mabundi a-t-il peur ? La RDC n'appartient pas à sa famille. Le Congo n'est pas sa boutique et les Congolais ne sont pas ses moutons. 

freddy-mulongo-mabundi

Pour avoit rappelé les élections de 2023, la CENCO est qualifiée d'activisme insurrectionnel. Mais l'insurrection populaire que craignent Angwalima Tshilombo et sa bande des mafieux checkuleurs risque d'avoir lieu avec un retentissement international, si Tshilombo Muana Mboka Ya Moyibi continue à fouler aux pieds "L'ordre constitutionnel".

Tshilombo doit s'arranger, il faut les élections en 2023. Il doit se soumettre. Aucune explication ne sera valable et tolérable. S'il ne veut pas des élections, qu'il aille en Angola chez sa mère ou au Rwanda dans sa belle famille. Même nous à Kabeya Kamuanga, nous ne voulons plus d'un fourbe-roublard-enfarineur du genre de Tshilombo.

Tshintuntu a tout volé: nos luttes, combats, manifestations, pétitions, mémos, sit-in...pour la libération du Congo. Traître et collabos, il a vendu le Congo et Congolais aux occupants.

Avec ĺe butin volé et amassé, Tshilombo peut vivre 100 ans. Il a volé le destin de notre peuple une fois, personne ne lui permettra de refaire son forfait.

2023 Élections ou rien ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 28 janvier 2021

RDC: Noël Tshiani, profito-situationniste savonné sur les réseaux sociaux!

RDC: Noël Tshiani, profito-situationniste savonné sur les réseaux sociaux!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Noel Tshiani.jpg, janv. 2021


Avoir été candidat à l'élection présidentielle frauduleuse, n'est un pas un statut. Versatile et profito-situationniste, Noël Tshiani Muanda Mvita est dans des caniveaux puants de Kinshasa. Il passe son temps à vilipender Martin Fayulu, le vrai président élu du Congo avec 62,8%. Il épargne son frère de tribu, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, faussaire, checkuleur, imposteur et usurpateur.

 

freddy-mulongo-noel-tshiani

Pour un énergumène qui a travaillé à la Banque Mondiale, Noël Tshiani Muadia Mvita est tombé trop bas dans les caniveaux de Kinshasa.  Pourquoi critique-t-il tant Martin Fayulu, le vrai président élu de la RDC avec 62.8% ? Et épargne son frère de triibu, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15%, Grand Voleur de destin du peuple congolais, Collabo, Traitre, imposteur, usurpateur, faussaire et checkuleur ? La politique pour Noël Tshiani est de salir ceux qui sont propres et de défendre par coterie tribale, des corrompus, vendus, collabos et traîtres à la Nation congolaise ? 

Dire que l'individu prétend être un intellectuel ? Si Noël Tshiani Muadia Mvita est quémandeur de poste de directeur de la Banque Centrale du Congo qu'il le fasse dans la langue du village auprès de l'imposteur Tshilombo. Pour exister faut-il s'en prendre abusivement à Martin Fayulu ? Lamuka , c'est le peuple congolais. Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumba qui ont rejoint l'union sacrée-sucrée-salée-souillée d'Angwalima Tshilombo se sont auto-exclus de Lamuka. Noël Tshiani est-t-il de Lamuka ? Sur les réseaux sociaux, il est chauffé à blanc par des internautes. Nous reprenons ici la réaction de notre compatriote Naboth Ngombi:

 L ' AIGLON NABOTH NGOMBI CŒUR DE LION RÉPOND À NOËL TSHIANI MUADIA MVITA 

Monsieur Noël ,
Bonjour ,

Monsieur Noël ,
Lamuka n'est pas Martin Fayulu Madidi et Adolphe Muzito mais plutôt c'est le peuple congolais .

Monsieur Noël ,
croire à la chute de Lamuka parceque BEMBA et KATUMBI sont partis , cela prouve à suffisance que vous étiez non seulement pas tribaliste mais aussi immature politique .

Monsieur Noël ,
Martin Fayulu Madidi n'a jamais chassé quelq'un dans Lamuka . ce sont les opportunistes qui quittent Lamuka vers d'autres formations politiques pour leurs positionnements Individuels .

Monsieur Noël ,
Pour quémander le poste à la BCC chez votre cousin tshilombo , faut-il nécessairement critiquer ou parler en mal de Martin Fayulu Madidi ?

Monsieur Noël ,
Lorsque vous critiquez à tout moment , Martin Fayulu Madidi , vous faîtes de lui une référence et l'unité de mesure de la politique congolaise . Oui , aujourd'hui pour gagner confiance chez tshilombo ou chez Kabila , il faut toujours critiquer ou injurier Martin Fayulu Madidi l'aigle congolais . « Honte de vous »


Monsieur Noël ,
Le moment est arrivé pour que vous soyez nommés à la BCC car vos publications tournaient toujours à la gestion de la BCC .

Monsieur Noël ,
Lamuka est un état d'esprit et Martin Fayulu Madidi aura un soutien indéfectible de la part de tous les congolais et congolaises .

Monsieur Noël ,
Aulieu de passer inutilement votre temps pour critiquer Martin Fayulu Madidi , c'était mieux d'aller terminer la malnutrition aiguë qui sévit dans l'espace Kasaï , terminer la guerre à l'est , sécuriser toutes les villes qui sont devenues criminogènes et chercher de l'emploi aux talibans qui passent le temps en dessous des arbres .

Monsieur Noël ,
Tout est entre vos mains , développez le congo enfin qu'il devienne l' ALLEMAGNE D' AFRIQUE . ce n'est pas en critiquant Martin Fayulu Madidi que vous allez devenir populaire non plus .
Le peuple congolais n'est plus dupé .

Monsieur Noël ,
Lorsque Martin Fayulu Madidi était victime des arrestations , tortures et victime des gaz lacrymogènes , vous étiez spectateur fuyant la mort .

Monsieur Noël ,
Ne touchez plus Martin Fayulu Madidi l'aigle congolais . Touchez Fayulu c'est toucher le peuple congolais .

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 5 novembre 2020

RDC: Aphone sur Minembwe, Moïse Katumbi tend la main à Tshilombo, l'Enfarineur!

RDC: Aphone sur Minembwe, Moïse Katumbi tend la main à Tshilombo, l'Enfarineur!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM international

Freddy Mulongo-Katumbi.jpg, nov. 2020

L'Udps mobilise pour l'arrivée de Moïse Katumbi à Kinshasa, pour la main d'association qu'il tend à Tshilombo, l'Enfarineur. Pour les Udpsiens amnésiques, Moïse Katumbi n'est plus le "Zambio-Italo-Israélien" qu'ils vilipendaient sur réseaux sociaux. Martin Fayulu est le seul acteur politique, intègre, constant proche du peuple congolais. Avec ses 62,8%, Fayulu demeure le président élu.

freddy-mulongo-katumbi

Sur les vrais enjeux du pays, Moïse Katumbi est souvent aphone. Pas une fois n'a levé sa voix sur Minembwe ! En quoi son arrivée à Kinshasa, pour tendre la main à un faussaire, balkanisateur, complotiste et voleur de destin du peuple congolais est-il un événement ? C'est le Congo qui doit être la préoccupation de tous les Congolais. Pas des arrangements entre politicailleurs ventriotes sur le dos du peuple congolais. Tendre la main à un voleur du destin de tout un peuple, c'est accepter et encourager le recel. Tshilombo est un imposteur-usurpateur. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Aller vers Tshilombo, allié d'Alias Kabila, c'est forcement tourner le dos au peuple congolais.  Moïse Katumbi est-il entrain de commettre son énième erreur politique ? Venir à Kinshasa, pour être reçu pour 30 minutes, par un président nommé, roublard et dribbleur, qui a enfariné tout un peuple, et après ? L'alliance Tshilombo-Alias Kabila ne concerne pas le peuple congolais. Les deux brigands doivent eux-mêmes tirés de conséquences de leurs bévues. Moïse Katumbi va se griller. Il veut se griller un Tshilombo, l'Enfarineur. 

Berry MUEKATONE @Bmueka Le peuple sera mature le jour où la foule n'ira plus accueillir les hommes politiques dans les aéroports comme des rockstars dans des processions folkloriques. Ils ont transformé le peuple en une horde des groupies. La politique spectacle, une comédie déjantée, nauséabonde.

 

 Manitu Mantoto @ManituMantotoMp En tout cas si la classe dirigeante de l'Udps ne les enseigne rien, je suis sidéré. Aujourd'hui la base continue de croupir dans la misère pendant que les dirigeants du parti vivent dans la bourgeoisie totale.

 Rafiki Bulapini @c_bulapinix Encore mâture lorsqu'on cessera de discuter de noms, mais plutôt des idées.

 

 Mondjobe @Mondjobe01 Je vous soutiens totalement.

 Trésor Mukuna @tresorMukuna8 Ils se font des supers congolais.

 Didier Assani @DidierAssani8 C'est vieux est très haut.

 Kitenyi Rocheteau @KitenyiR Simple vérité.

 Virginie Lotanga @VLotanga Franchement.

 The People's @Moyama06688827 Très bien dit Mzee !!

 

 Berry MUEKATONE @Bmueka Ils sont aphones quand il s'agit des enjeux cruciaux pour le pays: les tueries à l'Est, Minembwe, la misère, l'insécurité généralisée, etc. Ils sortent du bois en sonnant le tocsin pour un accueil folklorique en utilisant une foule chosifiée. Ils prennent le peuple pour des cons.

 

 McsLionel @Mcslionel Je suis convaincu qu’ils ont des codes : « Ce qui concerne la nation, on se tait, mais ne touche pas à notre Moïse ». Or, ce dernier est lamentablement malmené par les eaux.

© McsLionel

 

 Amuta Jean- Pierre @amuta_jean Vous avez raison.les vrais sont mort tjrs pauvres notamment Lumumba, Thomas Sankara etc....

 Almeida @MirindiAlmeida À un certain moment il faut laisser aller, beaucoup se plaindre n’aide en rien !! On sait pas par où viendra la solution, May be he’s on a right way .... Ils avaient peut-être volé ou truqué les élections mais c n pas la fin du monde ? Voyons voire où ça va nous mener.

 Pena Shé @AhangaGuy Ainsi la tricherie, le vol ou autres vices deviendront la norme. Il faut combattre le mal.

 Adombongo zoe @AdombongoZ Vraiment vraiment les politiciens congolais ont perdu leurs amour du pays tous sont autour du gâteau excepté le vrai président Fayulu. 

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda Au fil du temps, ils se font découvrir par le peuple Congolais lui-même.

 Lumumba Vision 1 @DRC_force_one Vieux oza danzé, ô béti yango na ndéngué ya swag

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 27 février 2020

RDC: Pasteur Daniel Ngoyi Mulunda et Evêque Pascal Mukuna ne prenez pas en otage des Katangais et Kasaïens dans votre bataille des chiffonniers !

RDC: Pasteur Daniel Ngoyi Mulunda et Evêque Pascal Mukuna ne prenez pas en otage des Katangais et Kasaïens dans votre bataille des chiffonniers !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mulunda 1.jpg, fév. 2020

Ce tweet de pasteur Daniel Ngoyi Mulunda m'a bouleversé. Si le compte est faux, il faut tout de suite le dénoncer. Mais s'il est vrai, c'est extrêmement grave.

Past. Mulunda-Nyanga
@PasteurMulunda
·
25 févr.
J’avertis Mukuna que s’il ose me toucher directement ou indirectement, il va compromettre la cohabitation entre Kasaiens et Katangais d’une part et entre les baluba du Kasai et du Katanga de l’autre. Ce feu va brûler nombreux. Katangais ouvrez les oreilles !

Quelles sont les leçons tirées de la chasse des Kasaïens au Katanga en 1992 sous la dictature de Mobutu ? Pourquoi vouloir refaire ce qui n'a jamais marché ? Pourquoi diviser un peuple qui est censé avoir un ancêtre commun: Ilunga Mbidi ? Ce sont les petits peuples qui subissent des décisions alambiquées prisent par des politiques inconscients.

Freddy Mulongo-Pascal Mukuna.jpg, fév. 2020

En Suisse, un grand Collabo et traître de la diaspora congolaise me traîne en justice. Bafwa Lwakale Mubengay, kasaïen, tribalo-ethnique patenté argue que je suis parmi les Katangais qui ont chassé les kasaîens au Katanga. Le Zobacrate le fait par haine, vengeance et par cupidité. Il a le même le culot de me réclamer 1 million de franc suisse parce que je suis journaliste katangais. Ce n'est pas Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le fameux gouverneur de Mobutu et ami d'Angwalima Tshilombo, imposteur-usurpateur et voleur de destin de tout un peuple, qui l'a enfariné avec un une nomination bidon, qui est visé, mais moi, un Katangais qui n'a jamais occupé aucun poste politique au pays qui doit payer les erreurs des autres.

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda doit avoir honte de débiter les incongruités pareilles. Ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), dans sa conscience devant Dieu et devant le miroir de l'histoire, Daniel Ngoy Mulunda doit dire la vérité des urnes de l'élection 2011. Qui a gagné ? C'est Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui avait gagné mais lui a proclamé Alias Kabila !
Il a affirmé qu'il ne se reprochait de rien et qu'il écrivait un livre: "Les élections chaotiques de 2011, la vérité de Daniel Ngoy Mulunda" ! Avoir contribué au chaos dans un pays et ne se reprocher rien, quel toupet ?

Aucun Katangais ne vous délègue pour parler en son nom contre l’évêque Mukuna ou contre les kasaîens.

Après avoir soutenu le régime d'imposture d'Alias Kabila dans son imposture, soutenu Emmanuel Shadary, le faux dauphin du barbu de Kingakati, car le vrai dauphin était Angwalima Tshilombo, voilà que l'évêque Pascal Mukuna revient à la raison, demande pardon à la diaspora congolaise qui était en avance des informations d'après lui.

L'évêque Pascal Mukuna a lui au moins reconnu dans une repentance publique, le travail des Congolais de l'étranger, pour sauver le Congo, ce que le pasteur Daniel Ngoy Mulunda n'a jamais fait: reconnaître que lui s'était trompé.

Des vraies questions demeurent dans la démarche de l'évêque Pascal Mukuna: Comment peut-il dénoncer Alias Kabila, le père de la démocratie d'après Angwalima Tshilombo et ignorer qu'il est son partenaire et c'est Alias Kabila qui l'a nommé puisqu'il y a eu deal ? Angwalima Tshilombo, Monsieur 15%, n'a jamais gagné l'élection présidentielle de décembre 2018. On ne combat pas le mensonge avec des demi-vérités. Soutenir Tshilombo, c'est soutenir Alias Kabila ! Tshilombo est son masque, bouclier.

L'évêque Mukuna est président Citoyens pour l'éveil patriotique (CEP), son second Jean-Claude katende est kasaïen comme lui, cela ne pose aucun problème à ces deux tribalo-ethniques. Est-ce que l'éveil patriotique est uniquement une affaire des Baluba au Congo ? Il n'y a pas d'autres Congolais compétents et éveillés qui sont censés faire partie de l'équipe ?

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a son parti politique "Espace démocratique pour la bonne gouvernance" (EDG), à mourir de rire ! Membre fondateur du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), il a fait campagne pour Alias Kabila en 2006, se présentant comme son conseiller spirituel. Très vite cependant, il se détachera du PPRD pour se consacrer à son ONG, le Programme œcuménique de paix, transformation des conflits et réconciliation (Parec).

Controversée, cette ONG lance en 2005 un premier programme de récupération des armes dans le Nord-­Katanga. Elle offre alors des vélos et reçoit en échange environ 10 000 armes et matériels militaires divers. Mulunda récidive en 2009 à Kinshasa et, cette fois, c’est 100 dollars pour un fusil. Il revendique la récupération de 12 000 armes. L’opération suivante est lancée dans l’Est de la RDC en 2010, avec une récompense de 50 dollars. Où le pasteur Daniel Ngoy Mulunda trouve-t-il cet argent ?

D’abord dans la poche du ­président Kabila, qui lui a octroyé un don de 100 000 dollars. Les opérations du Parec, qui se déroulent en marge du programme national de désarmement, sont très médiatisées et suscitent de nombreuses critiques. Des soupçons pèsent sur les trafics qui permettraient à des militaires de vendre leurs armes contre 100 dollars puis de les récupérer ensuite.

Bref, l'évêque Pascal Mukuna et le pasteur Daniel Ngoyi Mukuna ne doivent pas prendre en otage Kasaïens et Katangais dans leur bataille des chiffonniers.

Les Congolais ont besoin des leaders réveillés, qui aiment le Congo et tous les Congolais, qui montrent le cap, qui ne sont ni tribalistes ni versatiles. Les éveilleurs de la 28è heure ne doivent pas penser effacer les efforts des éveilleurs de la 1ère heure qui continuent à s'époumoner sur l'instauration de la vraie démocratie au Congo.

L'évêque Pascal Mukuna doit clarifier sa position sur Tshilombo et être cohérent ! Quant au pasteur Daniel Ngoy Mulunda, il est grillé à vie...pas encore en enfer ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 24 janvier 2020

RDC: Quel bilan d'un an de Tshilombo dit "Fatshi bidon" !

1 an déjà  qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" a été catapulté sur le trà´ne du Congo, après un odieux deal avec Alias kabila, contre le peuple congolais. Nomination électorale, après la publication des résultats fabriqués par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de Corneille Nangaa et confirmée par des juges godillots de la fameuse Cour constitutionnelle aux ordres d'Alias Kabila. C'est un compatriote Christian Mungolongolo qui a fait ce bilan sur les réseaux sociaux. On sent la touche d'un pédagogue.

1. Gratuité de l'enseignement de base: avortée à  cause d'une décision précipitée et irréfléchie : *1/10*

2. Répressions des manifestations pacifiques : la continuité de la kabilie: *0/10*

3. Création d'emplois : *0/10*

4. Lutte contre la corruption : un corrompu ne peut lutter contre l'acte qui lui a conduit à  la tête du pays. Le taux de corruption a dépassé le seuil tolérable. *0/10*

5. La stabilité de la monnaie locale : instabilité inacceptable avec comme conséquences, la hausse des prix denrées alimentaires. *0/10*

6. Paix à  l'EST de la RDC: continuité des massacres. Chantages médiatiques sur une victoire inexistante. Collaboration avec le créateur des groupes des rebelles dans le but d'exterminer le peuple Congolais. Occupation du pays par des familles rwandophones au détriment des nos populations. *0/10*

7. La cohésion nationale: hausse du taux de tribalisme. Jamais vécu auparavant. *0/10*

8. Dignité humaine : ne fait aucun effort pour que le congolais soit respecté dans le monde. S'incline devant les tombes des victimes du génocide rwandais en crachant sur les mémoires des Congolais ayant perdu leurs vies pour obtenir la vraie alternance. *0/10*.

9. Situation politique : forte crise politique causée par sa nomination. Non respect de la volonté populaire. *0/10*.

10. Qualité de l'éducation à  tous les niveaux : pitié pour le Congo. Suspension des activités académiques pour des raisons non fondées. Politisation des sites universitaires et mensonges sur des présumés infiltrés. Hausse des frais académiques. Logement et soins des étudiants dans des conditions inhumaines. *0/10*

Total: *1/100*

Conduite : *médiocre*

Application : *mauvaise*

Taux des mensonges : élevé

Taux de fanatisme : intolérable

Taux d'inconscience : très élevé et tendant vers l'infini.

Taux d'incompétence : au dessus de la moyenne.

Espoir : aucun

Suggestions : Dissolution des toutes les institutions et réorganisation des nouvelles élections auxquelles les incompétents ne prendront part!

Observateur : *Christian MUNGOLONGOLO*

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 18 septembre 2019

Bruxelles: Échec et Mat à  la République des Bena Mpuka. Victoire des Patriotes-Résistants-Combattants Congolais !

Bruxelles: Échec et Mat à  la République des Bena Mpuka. Victoire des Patriotes-Résistants-Combattants Congolais !

Faussaire, Angwalima et Fakwa...Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est allé en Belgique à  bord d'un avion de Rwandair, lui l'imposteur-usurpateur qui se prétend être président de la RDC, alors qu'il n'est qu'un petit président Quado et Nommé.

La Belgique n'a rien à  offrir au Congo. Elle vit de sa sous-traitance des ressources de la RDC. Les coloniaux, néo-colonialistes, néo-esclavagistes et Léopoldiens Belges ont besoin d'un Tip Tipo à  la tête du Congo pour continuer leurs pillages de ressources. Les Belges savent que Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, Monsieur 15 % n'a jamais gagné l'élection présidentielle. Tshilombo a vécu en Belgique de 1985 à  2018 avec l'aide de l'État: CPES !

Après sa NOMINATION, le cancre et écervelé Tshilombo est allé avoir signer dans le livre d'or du génocide rwandais, que les 12 millions de Congolais sont morts par "effets collatéraux".Voilà , le Tip Tipo et pantin qui réclame aux Belges de lever les sanctions sur des crimes imprescriptibles d'Alias Kabila et sa bande. Donc pour le fameux fils d'Etienne Tshisekedi, Floribert Chebeya, Armand Tungulu, les massacrés de Bundu Dia Kongo, les 45 fosses communes de Maluku et 60 fosses communes dans le Kasaï, les crimes à  Beni, Butembo, Makobola, Kanyabayonga...Rossy Mukendi, Thérèse Kapangala et tous les autres sont morts pour rien. Angwalima veut effacer le tableau. Et pourtant en Occident on continue à  poursuivre des criminels Nazis. Il y a même eu le tribal à  Nuremberg !

Mal conseillé, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a cru s'acheter une légitimité en achetant chaque Luba avec 300 euros pour porter des T-Shirt et pagnes à  son effigie à  Bruxelles. Les extrémistes tribalistes vociférateurs Bena Mpuka-Talibans ont les euros et ont disparu dans la Nature.

Désemparé par sa visite en Belgique, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a face à  lui la diaspora congolaise debout. Les Patriotes-Résistants-Combattants Congolais venus de partout ont mis en échec la visite de l'imposteur-usurpateur Tshilombo en Belgique. Tête baissée, Tshilombo s'est mis à  saluer des murs, fuyant des regards, chahuts et quolibets de ses compatriotes. Les chansons ubuesques ont fusé contre Bouddha-Mabundicrate: " Tshilombo Moyibi Tala Makambu Osali ehhh" !

Angwalima Tshilombo a cru Tribaliser sa visite à  Bruxelles. Ce sont les autorités belges qui le conseille d'être le "président" de tous les Congolais. Les médias belges parlent de la diaspora résistante congolaise...Tshilombo, Fraudeur et Faussaire qui espérait vendre le Congo se retrouve face aux Congolais "Batelemeli Ye".

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 6 mars 2019

Voleur d'espoir du peuple congolais, Félix Tshilombo incapable de boutonner la veste présidentielle!

Un imposteur peut en cacher un autre: Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo

Qui rit vendredi dimanche pleurera. Pantin, vassal et valet d'Alias Kabila, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un diablotin qui se débat dans l'eau bénite, après avoir signer des accords secrets, avec celui qui l'a nommé le leader Maximo de Kingakati. En volant l'espoir du peuple congolais, par un odieux deal avec Alias Kabila, Monsieur 16% Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un faussaire, imposteur et usurpateur. Et depuis qu'il a volé le rêve du peuple du peuple congolais, celui qui se surnomme "Rangers Raptor"tombe dans les pommes, divague, fait des déclarations alambiquées et promesses irréalisables...volant l'élection à  Martin Fayulu élu à  62% par le peuple congolais, otage de celui qui l'a nommé et qui l'a placé à  la cité de l'Union africaine entourée des chars et militaires, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est gardé par des policiers avec des kalachnikovs...Depuis Kingakati, Alias Kabila combien des boules de Bukula Bwa Nseka son otage ingurgite, le rythme et la musique de son ronflement ! Alias Kabila qui l'a nommé comme pseudo-président protocolaire et étiquette, garde la main sur l'armée, il est escorté par des troupes armées sur la calvitie de celui se croit président. John Numbi a refusé d'assister à  une une réunion militaire organisée par Tshilombo. Lorsque le Faussaire Joufflu a téléphoné pour intimer l'ordre à  l'assassin de Floribert Chebeya et Fidelè Bazana de venir à  la réunion, c'est Alias Kabila qui lui a répondu qu'il ne viendrait pas. Et il lui a rappelé les accords qui doivent être respectés. Le voleur du rêve du peuple congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe a commencé a réciter son mantra: "Je dois respecter la Constitution". Accepter la Nomination électorale, priver les électeurs de leur choix et dribbler le peuple en se faisant nommer par celui qui est devenu partenaire et allié, que les Congolais n'en voulaient plus...C'est aussi ça respecter la Constitution ?

Alias Kabila parti sans partir !

Par coterie tribalo-ethnique, les Talibans, Boko-Haram, Nazis, Fachos, Ethnotribalistes de tous bords clament "Bokomesana" c'est-à -dire "Vous allez vous habituer de notre vol électoral ". Et nous répondons: "Toboyi Komesana Na Ki Moyibi Na Bino" "Nous refusons catégoriquement de nous habituer au putsch électoral de Félix Tshilombo" ! S'il était élu, tout le monde applaudirai Tshilombo mais il n'a jamais été élu. Il est un pire imposteur. L'argument fallacieux "Azali Muana Mboka" ne tient pas debout. Un imposteur-usurpateur l'est éternellement, à  moins de faire amande honorable. Pour des milliers des Congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un imposteur comme Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Kabila. Félix Tshilombo ne dirigera pas le Congo. Deux mois qu'il est là , il est incapable d'enterrer son père Etienne Tshisekedi, de former un gouvernement, des mesurettes qu'il prend c'est pour amuser la galerie. La veste présidentielle est trop petite pour Félix Tshilombo. Elle lui a été cédée par Alias Kabila, sa taille est petite à  celle de Tshilombo. Sauf que l'otage de la cité de l'Union africaine, par cupidité et ambition outrancière, Félix Tshilombo s'est précipité sur le cadeau empoisonné. Le nouveau imposteur nargue le peuple congolais. Il parle comme s'il a été élu alors que le monde entier sait qu'il est tricheur et fraudeur.

Lire la suite...

Partager sur : Partager